Menu déroulant

Mes dernières chroniques


jeudi 7 novembre 2013

Animale, Victor Dixen


Présentation :

Titre : Animale, la malédiction de Boucle d'or

Auteur : Victor Dixen

Editions : Gallimard jeunesse

Tome : 1

Prix : 17,01

Date de sortie : août 2013

Résumé : 


1832. Blonde, 17 ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à cacher sa beauté
troublante ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante ?


Mon Avis :

    Tout d'abord, je voudrais remercier le blog de la Chronibook pour ce super bouquin que j'ai gagné à son concours !

    J'ai apprécié le fait que l'auteur mariait à la perfection le contexte et le genre historique avec le fantastique ! En effet, dans une France Napoléonienne, Victor Dixen n'a pas hésité à y insérer le conte des frères Grimm, Boucle d'or et les 3 ours. A sa manière, il le revisite tout en arrivant à s'en détacher.

    Le début du récit nous plonge directement au cœur du couvent de Saint-Ursule, en compagnie de l'héroïne, Blonde. Sur le coup, je me suis demandé où l'auteur nous amenait , je ne voyais pas le lien entre le conte de Boucle D’or (sauf les cheveux de Blonde). Mais, la suite de ma lecture a eu le don d'attiser ma curiosité grâce à l'introduction dans l'histoire d'un homme étrange qui affirme connaître son passé alors qu'elle a été abandonné à sa naissance. Il lui transmet un dossier bien mystérieux qui concernerait ses parents biologiques! C'est à ce moment précis qu'on entre directement dans le cœur de l’histoire, on fait des découvertes assez sombres et des plus étranges, au sujet de la mère de Blonde, Gabrielle de Brance. Quelle torture que de nous donner des morceaux de cette drôle d'histoire par petites touches, entrecoupé de la vie banale de Blonde au couvent !! 
    Au sujet de Gabrielle de Brance et de Sven, j'ai trouvé cela dommage qu'on en apprenne pas plus sur eux, même si je comprends bien qu'ils sont seulement là pour cimenter l'histoire de Blonde, mais en tant que piliers, on aurait pu penser qu'ils seraient plus poussés car ils ont quand même une place importante dans l'histoire. Sans eux, l'histoire de Blonde n'existerait pas, elle n'aurait aucun intérêt sans ces informations sur son passé ! Malgré tout, j'ai adoré l'histoire d'amour qui se tisse entre Gabrielle et Sven car ils font fie de leurs différences, c'est une belle revanche et une belle leçon de vie!
    L'héroïne, Blonde évolue tout au long de l'histoire grâce à son enquête sur son passé et sur ses parents qui l'ont abandonné à sa naissance dans un couvent. En effet, elle évolue dans tout les sens du terme que ce soit physiquement (je n'en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler) et psychologiquement. On constate que la douce et discrète Blonde s'affirme au fur et à mesure du récit tout en gardant un amour pur pour Gaspard.
    J'ai également trouvé agréable le changement de point de vu et de personne, au cours du récit. On passe de la troisième personne à la première, en suivant Blonde et Gaspard. Cela permet d'en apprendre plus sur les personnages comme sur celui de Gaspard, qui n'est guère mis en avant lors du point de vu de Blonde, il reste en arrière plan, étant juste l'amour de cette dernière.

    En conclusion, une belle découverte qui malgré quelques passages un peu mou, m'a enchanté !


Note : 8/10

7 commentaires:

  1. Contente qu'il t'ait plu ! Cette lecture a été un vrai coup de coeur pour moi :)

    RépondreSupprimer
  2. Un coup de coeur pour moi. Tu avais intérêt à bien aimer hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf heureusement que cela a été le cas!! Sinon je n'imagine même pas le châtiment que tu m'aurais infligé lol

      Supprimer
  3. Ce livre me fait hyper envie, et il est dans ma WL depuis quelques temps. Je pense que je ne vais pas tarder à céder à la tentation ^^

    RépondreSupprimer
  4. je l’ai prévu dans ma pile d’été

    RépondreSupprimer