Menu déroulant

Mes dernières chroniques


http://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/eternels-tome-2-alyson-noel.htmlhttp://fantasybooksaddict.blogspot.fr/2017/09/cash-girl-l-s-ange.html

lundi 30 décembre 2013

Les fragmentés - Neal Shusterman


Présentation :

Titre : Les fragmentés

Auteur : 
Neal Shusterman
 
Editions : Le Masque

 
Tome : 1


Prix : 16,15€

Date de sortie : Septembre 2013

Résumé :


Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro-vie et les pro-choix. Celle-ci stipule qu il est interdit d attenter à la vie d un enfant du moment de sa conception jusqu'au jour de
son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu il continue à « vivre » à travers d autres. 
Lorsque Connor, Lev et Risa apprennent qu ils vont être fragmentés, ils savent ce qu il leur reste à faire : fuir et tenter de survivre jusqu à leur majorité...

Mon Avis :

    Ce livre vaut le détour même si certains passages sont assez longs car il aborde des thèmes important comme le don d'organe ou encore celui de la responsabilité parentale lorsque ceux-ci sont incapables de gérer un enfant difficile ou un enfant refusé, c'est à dire non souhaité et abandonné par sa mère biologique. Dans cette société
 dystopiqueil est interdit de mettre fin à la vie d’autrui (l’avortement est interdit, tandis que l’abandon est autorisé à condition de ne pas être pris en flagrant délit) mais il est possible de résilier son enfant à l'adolescence. Même si en aucun cas, on a envie de prendre en pitié les parents, on s'aperçoit que les adultes sont conditionnés par la société, à force de voir des publicités sur la fragmentation, un procédé pour se donner bonne conscience puisque on se débarrasse de son enfant pour la bonne cause: il sera recyclé pour sauver de nombreuses vies. Rien que l'idée me fait froid dans le dos!
Le corps est au final considéré comme une marchandise et tout le monde, ou presque, est bien content de trouver son compte dans cette situation. En effet, elle permet d’alléger la conscience des parents qui n'ont pas réussi à être à la hauteur, faisant peu de cas de l’amour qui unit parents et enfant. 
    Les adolescents sont terrifiés à la perspective de se faire fragmenter, nombreux sont ceux cherchant à s’échapper. On suit 3 d'entre eux qui ont des histoires très différentes:
Connor, un enfant difficile; Risa, pupille de la nation qui va se faire fragmenter à cause d'une réduction d'effectif; Et Lev, un décimé, c'est à dire, un enfant issu d'une famille extrêmement croyantes qui va être sacrifié. Seuls ces derniers sont envoyés "volontairement" dans les centres. Tout 3 évoluent de façon trés différentes, ce qui est dû principalement à leur passé mais aussi aux rencontres qu'ils font!
J’ai eu du mal à rester de marbre au moment où l'on assiste à l'une de ces fragmentations grâce aux pensées (eh oui vous avez bien lu! La loi stipule que le patient doit rester complètement conscient durant sa fragmentation! C'est juste horrible!) d’un adolescent, Roland, ennemi de Connor, mais qui ne méritait tout de même pas ce sort malgré sa grande cruauté.
    De plus, une fois ce tome terminé, je me suis aperçu qu'il y avait une nouvelle incorporée à la fin qui parlait de Lev, lorsqu'il avait été séparé de Risa et Connor. Cette nouvelle est vraiment touchante car elle a une petite note de musique et de poésie en elle, même si clairement, elle se termine très mal! D'ailleurs, j'ai comme l'impression qu'elle va être un maillon important de la chaîne pour comprendre le tome suivant.
    Pour conclure, j'ai trouvé que c'était un roman déroutant et choquant de par ses thèmes qui m'ont permis de réfléchir au dons d'organes et à ce qui pourrait arriver si on les utilisait avec excès!

Note : 7/10

4 commentaires:

  1. Un livre qui m'a l'air intéressant, même si il traite de sujets graves. Je pense me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est, même si c'est sûr que ce n'est pas le livre du siècle ;)

      Supprimer
  2. Ton avis est très intéressant malheureusement ce roman ne me fait pas envie :(!
    Bonne fête :)

    RépondreSupprimer