Menu déroulant

Mes dernières chroniques


dimanche 30 juin 2013

Le prince d'été - Alaya Dawn Johnson


Présentation:

Titre: Le prince d'été

Auteur : Alaya Dawn Johnson

Editions : Collection R - Robert Laffont

Tome : /


Prix : 17,90€

Date de sortie : 28 mars 2013

Résumé:



Tous les cinq ans, les femmes de la cité-pyramide de Palmares Três élisent un Prince d'été pour régner aux côtés de leur Reine. Mais au bout d'un an, le Prince d'été a aussi l'honneur d'être sacrifié... Car les hommes ne sont pas dignes de gouverner. Il y a quatre cents ans, le monde tel que nous le connaissons a connu une fin tragique. Désormais, sur la côte de ce que l'on appelait jadis le Brésil, ce sont les femmes qui dirigent la légendaire ville-pyramide de Palmares Três. La Reine ne cède le pouvoir à un homme qu'une fois tous les cinq ans, à un Prince d'été dont l'histoire enfiévrera la cité le temps d'une année. Pour June Costa, la vie n'est qu'art. Ses œuvres géniales, des peintures murales aux hologrammes, en passant par des tatouages lumineux, impressionnent, voire irritent ses professeurs tout autant que ses camarades. Elle rêve de remporter le prestigieux Trophée de la Reine pour jouir d'une célébrité instantanée et de tous les privilèges qui vont avec. Un rêve qu'elle n'avait jamais remis en question, jusqu'à ce qu'elle rencontre Enki. Fraîchement élu Prince d'été, Enki est le garçon dont tout le monde parle à Palmares Três. Mais lorsque June le regarde, elle voit plus loin que ses fascinants yeux d'ambre et sa samba ravageuse : elle reconnaît en lui un artiste total, comme elle. Ensemble, June et Enki décident alors de créer un chef-d'oeuvre qui restera gravé à jamais dans les annales de Palmares Três, attisant la flamme rebelle qui se lève contre les restrictions anti-technologie qu'impose le gouvernement matriarcal. Mais June va bientôt tomber profondément et tragiquement amoureuse d'Enki! Or, à l'instar de tous les Princes d'été qui l'ont précédé, Enki va devoir être sacrifié.

Mon Avis:


    Tout d'abord, lorsque j'ai eu le livre entre les mains, je me suis dit: «Wahou !». Même si ça peut paraître superficiel, j’aime beaucoup les couvertures de la Collection R, celles de la sélection de Kiera Cass, par exemple, pour ne citer qu'elles ! Tout comme celle du Prince d’été qui est vraiment Sublime !!! On a l’impression qu’elle est réellement illuminée, illustrant à merveille le tatouage de June, enfin même si dans le livre on parle plutôt d'implants. D'ailleurs, ils sont vraiment magnifiques ! Mais, revenons au principal : l'histoire en elle-même...


    Honnêtement, je n'ai pas réussi à adhérer totalement au récit, dans un premier temps, parce que j’ai eu beaucoup de mal à me familiariser avec les termes futuristes utilisés tout au long du livre par l'auteur (Par exemple : Cambots, l’équivalent de paparazzi; Kiris, le suicide; waka, les adolescents…). Du coup, je ne comprenais pas ce dont l'auteur parlait. J'ai dû lire certains passages plusieurs fois pour m'y faire. Deuxièmement, June est un personnage vraiment borné, elle m'a un peu énervé du fait qu'elle est toujours en conflit avec sa mère et sa belle mère à cause du suicide de son père. Elle ne veut en aucun cas pardonné sa mère qui n'a pas su retenir son père selon elle, et ne cesse de se braquer contre elle pendant les 3//4 du récit, ça en devient fatiguant à la longue. On voit une légère évolution de June dans le dernier quart du récit où elle décide de faire un pas vers sa mère.
    Pourtant, l'atmosphère du livre avec le climat du Brésil, ses danses, nous transporte et nous envoûte.
J'ai bien aimé, aussi, le fait que l'auteur aborde certains sujets comme l'homosexualité, la bisexualité via le triangle amoureux June/Enki/Gil. En effet, elle a anticipé la réforme du mariage pour tous, ce que je trouve vraiment génial, peu d'auteur hésite à aborder ce sujet vu les controverses qu'il y a autour. 
    De plus, elle n'hésite pas à confronter l'art et la technologie qui est un thème récurrent tout au long du récit (comme l'espèce d'éternelle guerre entre la science et la religion...).
    Le point de vue du livre est celui de June, ce qui fait qu'on en sait pas plus sur Enki et Gil, ce qui m'a un peu déçu, je m'attendais à en savoir plus. Il garde leur part de mystère, même si je pense que c'est fait exprès pour Enki.
    Je trouve que le dernier événement qui survient à la fin du livre (je ne vous dit pas ce que c'est pour ne pas spoiler ceux qui n'ont pas lu le livre ;)) est très facile à prévoir, je m'y attendais à cause d'une question que pose Enki à June, à un moment du livre (là non plus, je ne vous dirais pas laquelle c'est, sinon ce serait pas drôle ! XD), ce qui est finalement dommage !
    En conclusion, ce livre me laisse sur ma faim avec des questions toujours sans réponse...
Franchement, je pense que Le prince d'été fait parti des romans qu'on aime ou qu'on aime pas. Et malheureusement, je me situe dans le deuxième cas...

Note: 5/10

6 commentaires:

  1. Dommage que ce roman ne t'ait pas plu, mais c'est vrai que j'ai lu beaucoup d'avis mitigé. Par contre, je suis d'accord : vive les couvertures de la collection R !!! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair! y a aussi les couvertures de la sélection et l'élite qui sont magnifiques et que j'adorerai lire! et bien d'autres encore! XD

      Supprimer
  2. OMG ce livre a été pour moi un coup de cœur !!! Dommage qu'il ne t'ai fais que moyennement bonne impression :))

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre est parfois un peu... bizarre, et c'est vrai qu'on a parfois du mal à s'y retrouver, à savoir de quoi l'auteur parle... Tout n'est pas très clair ! Je suis totalement d'accord avec ta chronique ;)

    RépondreSupprimer
  4. Les Livres en Folies5 mai 2015 à 19:00

    Oh mince ! J'ai très envie de le lire alors je verrais par moi même mais je note ton avis :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah les couv' de la collection R <3 un régal :P
    Celui-ci me tente beaucoup mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le lire =)
    Du coup, je me demande s'il me plaira :P

    RépondreSupprimer