Menu déroulant

Mes dernières chroniques


jeudi 29 août 2013

Persuasion, Jane Austen


Présentation :

Titre : Persuasion 

Auteur : Jane Austen

Editions : E-Book

Tome : /

Prix : /

Date de sortie : /

Résumé : 

Anne est la seconde fille de l'honorable Sir Elliot de Kellynch. Persuadée par son amie Lady Russel, elle a dû rompre ses fiançailles avec le jeune Frederick
Wentworth, un officier de marine pauvre, car il ne présentait pas les assurances d'un bon parti. Huit ans plus tard, sa famille connaît des revers de fortune. Son père décide alors de louer le château familial à l'amiral Croft, qui se trouve être le beau-frère de Frederick. Anne appréhende de revoir celui qui est resté son grand amour. Alors que s'achève la guerre avec la France, le capitaine Wentworth, fortune faite, revient avec le désir de se marier pour fonder un foyer. Il a conservé du refus d'Anne la conviction que la jeune fille manquait de caractère et se laissait trop aisément persuader...


Mon Avis :

    Sur les conseils (ou plutôt les préjugés) de sa marraine, Lady Russel, (qu'elle aime comme une seconde mère et qui l'aime comme sa fille) qui ne voyait pas un parti convenable en lui, Anne Elliot a refusé d'épouser Frederick Wentworth, jeune soldat alors sans avenir ni relations.
Le début de l'histoire, la met dans une situation où elle subit les conséquences de son choix.
En effet, huit ans ont passé, et Anne n'a pas seulement vieilli, elle a également mûri ! On s'aperçoit qu'elle est prête à faire ses propres choix et à renoncer à l'avis général ! Anne n'a jamais pu totalement oublier Frederick, et elle est amenée à le revoir. Il s'est enrichi grâce aux guerres contre la France, est devenu capitaine et souhaite fonder une famille. Il a gardé d'elle le souvenir d'une personne influençable et faible de caractère. 

Dans un premier temps, la froideur est au rendez-vous, son orgueil est toujours meurtri, il lui en veut toujours de l'avoir rejeté, huit ans plus tôt. Il croit avoir tiré un trait sur le passé et il est résolu à l'oublier; tandis qu'elle, est résolue à nier ses sentiments. 
Puis dans un second temps, il adopte face à elle une attitude distante et réservée. Il va même jusqu'à courtiser 2 sœurs, Louise et Henriette, amies d'Anna.

    Autour de nos deux protagonistes gravitent de nombreux autres personnages tantôt sympathiques, tantôt agaçants.
Dans cette dernière catégorie, on retrouve la famille d'Anna :
    _ Son père, Sir Walter Elliot est tellement orgueilleux qu'il en devient sot et agaçant, qu'il passe à côté de la vie;
    _ Tout comme sa fille aînée, Elizabeth, aveuglée par sa propre beauté et par son orgueil qui restera probablement vieille fille toute sa vie. Je crois que c'est le personnage plus énervant de tout les livres de jane Austen que j'ai pu lire !! Heureusement que pendant une partie de l'histoire, elle n'était point présente !!
    _ La cadette Mary est sotte mais pas mauvaise, certes, elle en fait un peu trop mais bon, passons.
    _ Quant au cousin, n'en parlons pas, un vrai "faux jeton" !!!
Je ne vais pas trop m'attarder sur l'entourage de la famille car même si ce ne sont que des personnages secondaires, ils sont bien plus avenants, ce qui amène un certain équilibre à l'histoire ! J'ai particulièrement apprécié la gentillesse de la belle famille de Mary. 
Seul un personnage parmi eux à attiré mon attention, celui de Mme Smith. En effet, j'émets quelques réserves à son encontre car à mon avis, si Anne lui avait dit qu'elle était engagée, je doute qu'elle aurait révélé à son "amie", la nature sombre de son prétendant, son cousin M. Elliot...


Note : 8/10

2 commentaires:

  1. Ce livre m'intéressait beaucoup. Mais la chronique que tu as fait me donne encore plus envie de le lire ! =)

    RépondreSupprimer