Menu déroulant

Mes dernières chroniques

jeudi 9 avril 2020

Une fille parfaite, Mary Kubica


Présentation :


Titre : Une fille parfaite

Auteur : Mary Kubica

 
Editions : Mosaïc

 
Tome : /


Prix : 7.90 € pour la version poche

Date de sortie : avril 2015

Résumé :
« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Mon avis :
Le résumé m'avait tout de suite tapé dans l’œil alors lorsqu'on me l'a proposé en troc, je n'ai pas hésité longtemps.

J'ai eu beaucoup de mal à accrocher sur les 150 premières pages. C'est un bon thriller mais je pense que je n'étais pas dans le bon état d'esprit pour le lire. Pourtant, j'ai bien aimé vagabonder entre passé et présent au grès des points de vue de 3 personnages. On a, d'un côté, la mère de Mia dont la fille a été kidnappée, le flic qui enquête sur le kidnapping en question et de l'autre, le ravisseur, Colin. Cela permet d'avoir une réelle vue d'ensemble et de s'apercevoir que l'amour est au cœur de l'intrigue même s'il se manifeste de diverses manières : l'amour mère-fille, l'amour de son travail ou encore l'amour qui se développe entre la victime et son ravisseur grâce au syndrome de Stockholm. Par ailleurs, on comprend rapidement que le monde n'est pas tout noir ou tout blanc et qu'il possède des nuances de gris, tout comme les personnages.

Concernant ceux-ci, j'ai trouvé remarquable de pouvoir découvrir l'héroïne, si on peut la qualifier ainsi, Mia, la victime de l'enlèvement, à travers ces 3 points de vue car ils nous permettent de brosser un portrait d'elle. En effet, au final, nous n'avons jamais le sien donc on ne sait pas ce qu'elle pense, comment elle vit les choses, même si on se doute parfaitement qu'elle doit mal le vivre. Les divers rebondissements sont donc d'autant plus étonnants et même en refermant ce livre, on continue de se poser des questions à son sujet.

Pour conclure, je suis un peu passée à côté. Pourtant, dans l'ensemble, ce récit est intéressant et brillant dans sa construction notamment, qui lui permet de nous tenir en haleine jusqu'aux révélations finales. Je pense que je le relirai plus tard lorsque je serai dans de meilleures dispositions afin de l'apprécier davantage. 

Note : 7/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire