Menu déroulant

Mes dernières chroniques

samedi 9 janvier 2021

Signé Sixtine : tome 3, Roxane Dambre



Présentation :

Titre : Signé Sixtine

Auteur : 
Roxane Dambre

 
Editions : Calmann-Levy

 
Tome : 3


Prix : 16,90€

Date de sortie : janvier 2020

Résumé :
L’Apocalypse selon Sixtine !
C’est enfin la consécration pour Sixtine : elle signera l’article central du prochain numéro d’ActuParis ! Est-ce un test de son directeur, ou un nouveau piège tendu par les Marcus Meilleur ? Peu importe, la pétillante journaliste, accompagnée de son photographe Melchior, est prête à relever le défi.
Et cette fois, sa grand-mère aussi distraite qu’attachante, l’adorable Maminou, fait partie du voyage. Direction Angers et son festival sur les visions de l’Apocalypse à travers les âges.
La mission de Sixtine prend une tournure encore plus intéressante lorsqu’une mystérieuse petite fille lui fait part d’une théorie étonnante : et si l’Humanité réussissait à échapper à toutes les Apocalypses prévues (épidémies, guerres…),
car « quelqu’un » parvenait à les neutraliser à chaque fois ? Un sujet en or pour notre enquêtrice du paranormal, mais qui pourrait bien lui attirer quelques ennuis…

Mon avis :
Je me suis dit que j'allais terminer cette année 2020 en beauté avec le tome 3 de Signé Sixtine écrit par l'excellentissime Roxane Dambre.

Nos personnages vont une nouvelle fois en voir de toutes les couleurs car cette-fois-ci, ils se confrontent au festival de l'apocalypse à Angers.
Les à priori de notre parisienne Sixtine sur cette ville qu'elle considère comme la campagne profonde m'ont énormément fait rire ! XD
Tandis que le commissaire Châteaudun semble toujours se trouver sur sa route, la nouveauté, ici, c'est que Maminou, la grand-mère de Sixtine fait le voyage avec eux et devient donc l'un des personnages centraux de l'intrigue. Quel bonheur ! Malgré l'Alzheimer qui lui fait perdre la mémoire, j'ai adoré son peps, sa vivacité d'esprit. A travers elle, l'auteure nous démontre que malgré la maladie, elle n'a rien perdu de ça ni de son identité profonde. Il s'agit d'un très joli message qu'elle nous délivre.
Attention spoiler : mon seul regret, c'est qu'entre Melchior et Sixtine, même si leurs sentiments évoluent, cela manque de passion entre eux. Je les trouve mignons mais ça s'arrête-là. Si cet aspect avait été davantage approfondi, je pense que c'est ce qui m'aurait permis d'avoir un coup de cœur !

D'autre part, l'intrigue est toujours aussi plaisante d'autant que nous avons les mêmes ingrédients que dans les précédents. C'est fluide, plein d'humour et agrémenté d'une touche de fantastique. J’ai d’ailleurs trouvé que l’Apocalypse et ses cavaliers ne sont pas un thème si souvent abordés en fantastique. Cela apporte de l'originalité. De plus, l'auteure donne sa propre interprétation. En la découvrant, je me suis dit mais oui, elle a tellement raison ! Au final, je trouve cette vision pas si incohérente que ça et cela m'a même donner envie d’aller faire un tour au château d'Angers pour admirer la Tapisserie de l’Apocalypse, qui existe véritablement.

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment avec cette trilogie pleine d'humour et ses thèmes traités de manière inattendue. Grâce à elle, l'auteure nous fait passer de beaux messages.

Note : 8/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire