Menu déroulant

Mes dernières chroniques

vendredi 18 septembre 2020

Daisy Treshold, C. C. Darcq


Présentation :


Titre : Daisy Treshold

Auteur : C. C. Darcq

Editions : Rebelle éditions

Tome : /

Prix : 16,90 €

Date de sortie : 28 mai 2020

Résumé :
À la fin du XIXe siècle, Daisy, jeune orpheline, est envoyée chez des lointains parents, au cœur du Daartmor. Alors que la jeune londonienne essaie de se faire à cette nouvelle vie rigoureuse, elle remarque que le manoir cache bien des secrets. Daisy va percer peu à peu les mystères que recèle le glacial manoir de CorvetFlam pour rencontrer son destin en ce lieu reculé et hostile.
À la croisée des chemins, elle plongera dans cette aventure, où son cœur se réveillera à la lueur de la lune...

Mon avis :
Tout d’abord, je trouve la couverture de ce roman aussi mystérieuse que belle.

On rencontre Daisy, une jeune femme de 16 ans, qui, suite au décès de ses parents, doit aller s’enterrer dans une demeure angoissante dans le Dartmoor auprès d’un oncle et d’une tante dont elle n’avait jamais entendu parler jusqu’ici.

Globalement, les personnages sont intéressants à suivre. Ils ont chacun une personnalité bien à eux. Le contraste entre l’héroïne et, le manoir et ses habitants, est plus que saisissant. Ces derniers sont dans l’immobilisme, comme figés dans le temps, tandis que Daisy possède une personnalité colorée, pleine de vitalité.

Par ailleurs, j’ai particulièrement apprécié les descriptions car je me suis imaginée sans mal le décor dans lequel était propulsée notre héroïne ; ainsi que l’ambiance angoissante que les auteures arrivent à mettre en place. En effet, elles maintiennent avec brio le suspens, en disséminant ici et là des questionnements, des indices, qui nous poussent à échaffauder des théories.

Cependant, bien que ce récit se déroule en 3 temps, parfois j’ai eu l’impression que mon intérêt retombait, notamment au milieu où il ne se passe pas grand-chose. J’ai regretté que l’action et les réponses n’arrivent que sur la fin du roman car, je le rappelle, celui-ci ne contient qu’environ 200 pages.

En bref, j’ai passé un bon moment avec cette lecture. Les personnages, l’univers et l’intrigue m’ont beaucoup plus, même si j’aurais préféré que le récit bouge davantage.

Note : 6,5/10


Aucun commentaire:

Publier un commentaire