Menu déroulant

Mes dernières chroniques

dimanche 28 février 2021

Circé, Madeline Miller


Présentation :


Titre : Circé

Auteur : Madeline Miller

Editions : Pocket

Tome : /

Prix : 8,50 €

Date de sortie : 2019

Résumé :
Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s'exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse....
Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu'elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu'elle a appris à aimer.
Mon avis :
Depuis le temps que vous me suivez, vous devez savoir que je suis une inconditionnelle de la mythologie grecque alors lorsque j'ai vu passé Circé de Madeline Miller, j'étais obligée de le lire !

Ce roman est découpé en 2 parties. La première évoque l'enfance de Circé auprès des autres dieux, titans, nymphes. Je l'ai trouvé un peu longue car il ne se passe pas grand chose. Circé se cherche beaucoup à ce moment-là car elle n'a aucune qualité (beauté, pouvoirs) et est même plutôt banale. Sa famille ne cesse de la dénigrer et elle se laisse marcher dessus. Même si j'ai eu pitié d'elle, cela m'a tout de même agacé d'avoir un personnage principal aussi faible. La plupart du temps comme il ne lui arrive pas grand chose, elle raconte ce qui se passe autour d'elle : le destin de ses frères et sœurs, celui de Prométhée. Même si je trouvais ces aspects intéressants, sa passivité m'a ennuyé. A la recherche d'amitié ou d'amour, elle va alors accorder sa confiance aux mauvaises personnes, qui souhaitent profiter de son immortalité, et va faire de mauvais choix, qui vont l'exiler sur son île.
Cette deuxième partie m'a beaucoup plus passionné car elle se décide enfin à prendre sa vie en main ! J'ai apprécié son évolution car éloignée de sa famille toxique, elle va prendre davantage confiance en elle. Elle va parfaire sa magie puis va se retrouver confronter aux humains lorsque ceux-ci vont parfois accoster sur son île avec des intentions plus ou moins bonnes.

Par ailleurs, si vous vous attendez à un style d’écriture plutôt ampoulé et des descriptions interminables comme dans l'Illiade d'Homère, vous vous trompez lourdement. Elle est extrêmement accessible et c'est ce qui fait sa force !

Pour conclure, si dans un premier temps, Circé m'a agacé à cause de sa passivité, ses aventures m'ont par la suite transporté ! Je l'ai trouvé attachante car finalement, elle n'a pas vécu des choses faciles. En effet, elle est condamnée à voir les gens qu'elle aime partir loin d'elle. La fin m'a, par contre, beaucoup plu car elle lui offre un échappatoire plus que convenable !
Je vous conseille donc vivement d'aller découvrir ce roman !

Note : 8/10


2 commentaires:

  1. Je me suis tournée vers ce livre parce que je suis fan de la mythologie et de ses réécritures et comme toi, j'ai beaucoup aimé même si ce livre n'est pas un coup cœur, il reste une très bonne lecture :)

    RépondreSupprimer